Le Mâle Saint Le côté obscur du mâle.

On l’a fait : rénover sa salle de bain pour moins de 2 500€

Vous rêvez de retaper votre salle de bain, pour la mettre au goût du jour et mieux l’aménager ? C’est le challenge qu’on s’est lancé : rénover notre salle de bain avec moins de 2 500€ en poche, en faisant tout nous-même ! Découvrez nos bons plans et le résultat de ce drôle de défi.


En 2016, on a fait le pari fou de rénover complètement notre salle de bain !

C’était le dernier gros chantier de notre maison, qu'on a retapée du sol au plafond en un peu plus d’un an et demi. Ce fut long, fastidieux et éprouvant de vivre dans la poussière pendant tout ce temps mais… We did it ! Rien que nous, rien qu’avec nos petites mains. Et dire qu’il y a quelques années, avant d’être propriétaires, on n’osait même pas changer une ampoule. On revient de loin.

Notre ancienne salle de bain, c’était un bordel sans nom. Imaginez un peu… Un ancien placard aménagé en douche par l’ancien proprio. Une baignoire qui fuit, qui tire plus vers le jaune que le blanc. Un carrelage old school sur l’intégralité des murs. Un sol en vinyle, couleur aluminium qui rappelle le sol le plus cheap dans les Sims. Pas joli à voir. 

Il était une fois, une salle de bain de rêve

Notre projet de rénovation était assez ambitieux : tout casser pour réaliser une salle de bain digne de Pinterest. C’est d’ailleurs sur Pinterest qu’on a puisé toute notre inspiration. On voulait une douche à l’italienne, pimpée par un mur de briquettes turquoises (façon sirène), du blanc et un meuble sous-vasque en bois clair. Et du parquet. Et plein de rangements. Tout ça, dans un peu moins de 6 mètres carrés. Et pour pas trop cher. Merci, bisous.

On a donc fait des plans à l’échelle et des plans 3D pour s’assurer que notre idée était possible à réaliser. Sans perdre l’objectif : remettre au goût du jour cette pièce tout en la rendant plus fonctionnelle.

Retour à la réalité

Après avoir tout acheté pour faire notre douche italienne, on a du revenir à la raison. En tant que néophytes de la plomberie, de la pose de carrelage et d’après peu près tout ce qui touche à la salle de bain, c’était imprudent de se lancer dans l’installation d’une douche à l’italienne. Parce qu’il fallait s’assurer qu’on puisse intégrer le siphon dans le sol, qu’on n’ait aucun problème d’évacuation, de fuite, de soucis d’étanchéité… On était tellement enthousiasmés par ce projet de rénovation qu’on en a oublié l’essentiel : la faisabilité !

La leçon à retenir : si vous vous ne sentez pas d’aplomb à poser une douche italienne tout seul, voire même de retaper votre salle de bain par vos propres moyens, on vous conseille grandement de faire appel à un professionnel, que vous pourrez trouver sur des sites comme Ou Plombier à Lille, pour bénéficier de son expertise et éviter tout problème.

On a donc décidé de remplacer l’ancienne baignoire… Par une baignoire. C’était l’option la plus facile et la moins risquée. On a tout de même trouvé un compromis, en installant une colonne de douche et une paroi en verre pour faire-comme-dans-une-vraie-douche mais avec la possibilité de prendre un bain de temps en temps. Ce n’est pas plus mal finalement !

Des compromis pour établir son budget

La salle de bain étant notre dernier chantier, une grande partie de notre budget s’était déjà envolée. Il a donc fallu trouver des alternatives, changer nos plans, jouer avec les contraintes pour obtenir un résultat à la hauteur de nos espérances sans exploser le budget. C’est possiiiible !

  • - Les meubles de la salle de bain : le plus gros du budget si vous cherchez de la qualité ! Le meilleur rapport qualité/prix qu’on ait trouvé : soit les modèles d’exposition proposés par certaines marques quand ils changent leur showroom (style Cuisinella), soit sur Internet, avec des sites comme Isi Sanitaire qui proposent des meubles de salle bain de marque à prix cassé. De notre côté, on a opté pour un combo meuble sous vasque et lavabo + armoire + miroir en chêne blanc assortis les uns aux autres, qui tiennent dans le temps.
  • - Le parquet dans la salle de bain : mauvaise idée, à moins d’acheter du parquet hydrofuge dont la particularité est de résister à l’eau. 55€ du mètre carré, pas dans nos moyens. Bim. On a finalement trouvé un carrelage imitation carreaux de ciment, le Gatsby de Leroy Merlin, à 19,95€ du mètre carré.
  • - Les briquettes turquoises : impossible de trouver la bonne nuance, on est donc parti sur un carrelage blanc mat style metro, pour carreler entièrement le mur de la douche et les deux pans de murs adjacents. 19,95€ du mètre carré
  • - Les pans de murs non-carrelés seront simplement peints en blanc, avec une peinture adaptée aux pièces humides
  • - La baignoire, à la place de la douche italienne, qui nous a grandement facilité la tâche et nous est revenue moins chère. 150€ la baignoire + 115€ la colonne de douche en promo + 100€ la paroi + il faut ajouter tout le nécessaire pour refaire la plomberie totalement morte.

 

Budget total : 2 500€ pour rénover entièrement notre salle de bain

Environ 1500€ pour les meubles de salle de bain + 1000€ pour TOUT le reste (des joints pour le carrelage jusqu’aux joints pour la plomberie et au kit d'imperméabilisation).

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Le Mâle saint passe en mode carreleur 😅 Rénovation de la salle bain en cours 💦🛀 #bathroom #whitetiles #homesweethome

Une publication partagée par Le Mâle saint (@lemalesaint) le

La concrétisation : y a plus qu’à !

C’est ici que tout se complique… Non, je rigole, ne paniquez pas. On est au 21ème siècle, faire une salle de bain soi-même n’a jamais été aussi facile grâce à la multitude de supports d’aide qui existe !

Etape 1 : tout détruiiiiiiire !

C’est la partie la plus sympa, façon fury room. On mis à nu tous les murs de la pièce, en enlevant le carrelage. On cassé la douche, enlever son satané receveur pour pouvoir la condamner d’un côté et la transformer en shoesing de l’autre. On a retiré le lavabo, la baignoire. On a retiré le sol.

Etape 2 : repartir sur des bases saines

Bon, là, en l’occurence, on parle vraiment pour notre cas. Demandez l’avis d’un pro ou d’une personne qui s’y connait un minimum pour ne pas faire de bêtise.

On a tout nettoyé. Du sol au plafond. On a enduit les murs pour retrouver une surface lisse, ce qu’il nous fallait au préalable pour pouvoir les peindre et poser un nouveau carrelage. On a imperméabilisé toute la partie qui allait accueillir la baignoire, pour éviter d’éventuels soucis. Plusieurs couches, produits et temps de séchage sont nécessaires, c’est assez long mais nécessaire.

Le plus compliqué pour nous, ce fut l’installation de la baignoire, notamment en ce qui concerne la plomberie. Il a fallu tout remplacer et changer la place du robinet. On s’en est sorti grâce à des tutos et aux conseils avisés de notre famille. N’ayez pas peur de demander un coup de main !

Etape 3 : les choses sérieuses commencent

Poser du carrelage ? Ca demande un sacré coup de main. En le faisant nous-même, on a accepté l’idée qu’il ne serait pas parfait. Lecteurs perfectionnistes, posez-vous les bonnes questions avant de vous lancer à corps perdu dans cette réalisation !

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Extreme Makeover de notre salle de bain : on avance doucement mais sûrement ! 🛀💦 #bathroom #whitetiles #home #carreauxdeciment

Une publication partagée par Le Mâle saint (@lemalesaint) le

On a donc carrelé l’intégralité du mur derrière la baignoire et environ 1 mètre sur les murs attenants. Ainsi que le tablier de la baignoire. Et tout le sol de la salle de bain. En y repensant, la pose verticale de carrelage nous a paru plus compliquée que celle du sol, mais c’est certainement dû à la petitesse du carrelage métro. Plus votre carrelage est petit, plus vous devrez en poser pour remplir votre mur ! Le point de contrôle le plus important, c’est le niveau entre tous vos carreaux : assurez-vous que la surface est plane entre chaque carreau, ils doivent tous être au même niveau. Laissez bien sécher la colle avant de mettre les joints. Pour vous aider, on vous conseille ces tuto vidéos pour poser du carrelage au sol et du carrelage au mur + celui-ci pour faire vos joints.

Et, à ce stade-là, le plus gros était fait ! Il ne restait plus qu’à raccorder le lavabo au circuit d’eau, installer le miroir et faire passer le courant, et trouver le bon endroit pour installer l’armoire… Et nos amies les plantes vertes !

Alors, vous êtes prêts à vous lancer dans cette trépidante aventure DIY ? N'hésitez pas à partager vos bons plans et astuces en commentaires !


Vous avez aimé ? Partagez cet article:



Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article, soyez le premier !

Découvrir d'autres articles