Logo lms Le Mâle Saint Le côté obscur du mâle.

Adios le vieux sapin, coucou la jolie plante

Sapin noel recyclage
Recyclez votre vieux sapin de Noël et recevez une nouvelle plante pour bien commencer l'année ! « Bye-bye vieux sapin, hello jolie plante ! », c'est une chouette initiative mise en place dans plusieurs grandes villes, dont Lille et Paris.

Vous vous êtes laissé dépasser par le tri sélectif et le gaspillage d'énergie en 2013 ? Il n'est jamais trop tard pour prendre une bonne résolution et faire sa B.A. de la journée / de la semaine / du mois / de l'année (rayez la mention inutile).

Vous ne savez pas quoi faire de votre vieux sapin de Noël qui perd ses aiguilles à vitesses grand V et qui dépérit de jour en jour ? Au lieu de l'abandonner lâchement dans le caniveau, échangez-le contre une plante bien verte.

Parfait, c'est ce que vous propose MaPlanteMonBonheur.fr et sa camionnette « Bye-bye vieux sapin, hello jolie plante ! ». 

Lecteurs lillois, rendez-vous le 11 Janvier !

Si vous habitez à Lille ou dans sa métropole, vous n'avez pas besoin très loin. En effet, la camionnette s'arrête dans trois points de collecte le samedi 11 Janvier 2014 :

Place de la République de 10h30 à 12h30

- Quartier des Bois Blancs (angle Pont à Fourchon et Bourdonnaye) de 14h à 16h

- Parc JB Lebas (parvis d’entrée Bvd de la Liberté) de 16h30 à 18h30

> La page de l'évènement à Lille

Et moi alors ?

Si vous habitez Paris, Lyon ou Bordeaux, « Bye-bye vieux sapin, hello jolie plante ! » passe aussi par chez vous. Retrouvez tous ses points de collecte sur sa page Facebook.


Vous avez aimé ? Partagez cet article:



Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article, soyez le premier !

Découvrir d'autres articles

Le Bellerose : un dinner's bar à Lille

Le Mâle saint continue sa quête du burger parfait. Aujourd’hui il nous conduit au Bellerose, situé dans le Vieux Lille - suite aux recommandations de MSVK et feu (?) Bigorneau. Question notoriété, le restaurant n’a rien à envoyer à son concurrent le Bun’s Bazzar. Faute d’avoir réservé, on s’est vu contraint de tourner les talons une o...