Logo lms Le Mâle Saint Le côté obscur du mâle.

Questions pour une Raclette

2996827410 bfac7d9dee b
La raclette reste le plan B ultime quand vous recevez du monde (faute d’avoir le courage de passer derrière les fourneaux), vous en conviendrez. Même si Anne-Viviane et Cécile-Ginette vous répètent que vous êtes le Roi de la raclette-party, vous vous doutez bien que les trois kilos de rosette et de mortadelle commencent à leur sortir par les yeux. Et c’est compréhensible. Rassurez-vous, pour conserver votre titre de champion, il existe d’autres possibilités que l’habituel fromage/patates/charcuterie (même pas besoin de se priver, je vous assure que vous mangerez à votre faim). Tâchons de répondre à toutes vos questions existentielles.

1) JE SUIS PERDU : UNE RACLETTE SANS CHARCUTERIE, COMMENT EST-CE POSSIBLE ? Il suffit de laisser le petit cochon tranquille et de s’attaquer aux poissons, aux habitants de la mer. Façon scandinave, en d’autres termes. Vous pouvez miser sur des crevettes crues (déjà décortiquées, ne soyez pas trop téméraires), des noix de Saint-Jacques (ou des noix de Pétoncles pour les petits budgets), tout ce qui est poissons fumés (saumon, truite, haddok – la suite prochainement dans votre rayon poissonnerie) ou poissons frais découpés en morceaux (saumon, maquereau et compagnie).

2) J’AIME TROP LES POMMES DE TERRE, COMMENT FAIRE ? Il n’a jamais été question de les bannir à jamais de la raclette, qu’on se le dise. Réduisez juste le ratio par personne (deux, trois petites pommes de terre) et essayez de jouer sur la diversité. Des champignons, des oignons émincés (vous n’allez pas laisser vos convives faire le sale boulot quand même ?), des poivrons, des brocolis, ou bien les légumes de saison (ça impressionne toujours, et ça fait très connaisseur), à mettre sur le grill. À côté, des tomates (cerises, ou non d’ailleurs) sont toujours les bienvenues pour une petite touche de fraîcheur (et un mal de dents résultant du choc chaud et froid, soit), ainsi qu’une salade BIEN assaisonnée, des asperges...

3) ET LE FROMAGE, QU’EST-CE QUE J’EN FAIS ? Vous gardez le fromage de raclette, mais pensez à ses nombreuses variantes (vin blanc, fumé, au poivre ou encore aux herbes, merci Wikipédia). Si vous êtes de grands foufous amateurs de fromage, vous pouvez toujours proposer du reblochon, du chèvre ou du camembert : ça change. Ah, et pour info, on compte environ 200 grammes de fromage par personne - à vos calculettes.

4) AVANT UNE RACLETTE, JE SERS UNE ENTRÉE ? Ce n’est pas interdit, mais une entrée très très très très light (j’insiste). L’option toats/biscuits apéritifs/foie gras est à proscrire impérativement (c’est l’expérience qui parle), vous serez calés avant même d’avoir commencé. En ce mois de janvier, optez plutôt pour un bol de soupe (faite maison ou industrielle, je ne vous juge pas) dans des quantités raisonnables. La solution des crudités coupées en morceau (tomates, concombres, carottes) à tremper dans plusieurs sauces (fromage blanc + échalote + ciboulette, fromage blanc + ketchup, fromage blanc + roquefort, fromage blanc + moutarde) peut aussi figurer sur votre menu.

5) JE NE RISQUE PAS L’IMPLOSION SI JE PROPOSE UN DESSERT ? À vos risques et périls, hein. En général, on sert aussi un dessert très très très très light (j’insiste de nouveau, pour votre propre bien) : salade de fruits, fruits tout court, un sorbet (aux fruits, hein) ou une mousse (de fruits, OUI). Bref, vous avez compris l’essentiel.

Il ne vous reste plus qu'à vous armer de courage et de votre panier en osier.

Crédit photos : Natashalcd, Allthingsitalian & Yoalex

Pour suivre le Mâle saint plus facilement, retrouvez-nous sur Facebook :)


Vous avez aimé ? Partagez cet article:



Les réactions

  • MamselleCat Le 20 Nov 2012

    J'adore la raclette dommage que ce soit si calorique :s

  • Toque de choc ! Le 15 Jan 2015

    Petits joueurs!
    Nous avons fait une raclette entre potes cette semaine, avec un tel éventail de charcuterie et de saucisses diverses et variées que le chiffre d'affaire de la Bretagne a du tripler! C'était sans compter les pommes de terre, les brocolis et les lamelles de champignons de Paris. Pour le fromage même combat : raclette classique, au poivre et à la moutarde, morbier et chèvre !
    Et comme nous sommes des warriors, on a fini sur un brownie bounty, 2 bûches glacées et des clémentines (pour la conscience justement).

Découvrir d'autres articles