Le Mâle Saint Le côté obscur du mâle.

Sur les routes d’Ecosse : comment préparer son road-trip dans les Highlands ?

Vous débutez la préparation d’un road-trip en Ecosse ? Lucky you ! Cette jolie contrée verdoyante est une destination parfaite pour les voyageurs en quête de nature et de tranquillité.

Des vacances d’été chez les écossais… “Really ?” nous disait-on. Eh ouais. C’est un choix qu’on ne regrette absolument pas et qu’on vous conseille x1000. Notre road-trip en Écosse fait partie du top 3 de nos meilleurs voyages, aux côtés du Québec et de l’Irlande. Des destinations de dingue quand on est à la recherche de paysages à couper le souffle et l'envie d’être seul au monde.

Comment cette idée de road-trip en Ecosse a germé dans notre esprit ? Par pur hasard ! Un soir, on est tombé sur un reportage qui présentait les plus beaux lieux des Highlands… 24 heures plus tard, on avait réservé nos billets d’avion et on se penchait sur l’itinéraire de notre voyage. Un petit coup de folie qui nous aura permis de visiter un nouveau coin du Royaume-Uni.

Dans cet article, on a voulu réunir les différentes étapes de l’organisation de notre road-trip en Ecosse : le budget, comment s’y rendre, le choix des hôtels, la location de la voiture, notre itinéraire, les impératifs à prendre dans sa valise… On espère qu’il vous sera utile et vous aidera à bien préparer vos vacances au pays du Loch Ness.

Se rendre dans les Highlands, en Ecosse

Pour aller en Ecosse, deux solutions s’offrent à vous.

L’avion, avec la possibilité d’atterrir à Glasgow, Edimbourg - voire Inverness ou Aberdeen si vous comptez visiter le nord de l’Ecosse et réduire les heures passées en voiture. Plusieurs compagnies low-cost font le trajet quotidiennement (EasyJet et Transavia notamment). L’Ecosse présente l’avantage d’être “juste à côté”, vous perdrez à tout casser une demi-journée dans les transports. Budget pour 2 billets aller/retour, avec un bagage en soute : 250€.

Étant lillois, on a décidé de partir de Paris-Charles-de-Gaulle, puisqu’un train fait la liaison entre Lille et l’aéroport. En s’y prenant à l’avance, c’est-à-dire à l’ouverture de la mise en vente des tickets, on a pu avoir nos billets de train pas cher (88€ à deux, aller-retour) et éviter de payer un parking sur Roissy. Par contre, vaut mieux prévoir large dans vos horaires de train, un retard est si vite arrivé…

Le ferry, si vous habitez dans le nord de la France… L’Ecosse, c’est presque la porte d’à côté ! Vous pouvez prendre un ferry depuis Calais jusqu’à Douvres puis remonter l’Angleterre pour arriver aux portes de l’Ecosse (comptez environ 8h de route).

Vous évitez ainsi les frais de location de voiture et d’avion, puisque vous partez avec votre propre véhicule. Avantage supplémentaire pour les propriétaires de chiens : vous pourrez voyager plus facilement avec votre fidèle compagnon. Oui, oui, vous découvrirez pendant votre road-trip en l’Ecosse que c’est un pays dog friendly !

Le choix de l’itinéraire

Il s’agit de l’étape la plus importante, puisqu’elle est déterminera les villes/zones à privilégier pour réserver vos hôtels.

Faites vraiment en fonction de vos envies et de vos affinités : plutôt ville ou nature ? Un peu des deux ? Peut-être faut-il prévoir la majorité de votre voyage dans les Highlands et terminer par deux jours à Edimbourg ou Glasgow, la ville d’où vous repartez.

Une autre question à se poser : combien de temps voulez-vous passer sur la route ? Il vaut mieux être réaliste avec les distances et faire une simulation avec Google Maps. Passer 3 heures par jour en voiture, ça impose un certain rythme : on aime ou on n’aime pas.

Est-ce qu’il faut nécessairement un guide touristique pour organiser un road-trip en Ecosse ? Sincèrement, notre guide spécial Highlands ne nous a pas été d’une grande utilité. A moins de les considérer comme des trophées et de les collectionner, vous pouvez largement vous en passer. Et pour cause, il y a des centaines d’articles de blog qui pourront vous renseigner, vous aider à dresser votre itinéraire et choisir vos visites. Voici nos préférés :

- Carnets de traverse, qui nous a énormément aidé et inspiré, l'île de Mull, l'île de Skyecarnets de voyage dans les Highlands et itinéraire de 10 jours dans l'ouest de l'Ecosse

- Mango & Salt, ses articles sur les Highlands et l'île de Skye

- hellolaroux et ses coups de coeur lors de son road-trip dans les Highlands

- Walk Highlands, le site génial et indispensable pour trouver des randonnées, classées selon le niveau et la situation géographique

Notre road-trip en Ecosse 100% Highlands

De notre côté, on a voulu se focaliser sur les Highlands et zapper les grandes villes écossaises. Elles feront peut-être un jour l’objet d’un city trip le temps d’un week-end ;)

Pour optimiser notre trajet, on est arrivé à Glasgow afin d’être plus proche du Loch Lomond et des Trossachs. En moins d’une heure de route, on était déjà en plein coeur de ce parc naturel, loin de l’agitation de la ville.

Il existe des centaines de façons de visiter les Highlands, sans compter toutes les îles qu’il est possible de visiter. On s’est concentré sur 4 zones distinctes, pour se donner le temps et profiter pleinement de chaque endroit :

  • - Le Loch Lomond & The Trossachs National Park, 3 jours
  • - L’ île de Mull, 4 jours - notre coup de coeur de ce road-trip en Ecosse
  • - L’île de Skye - 3 jours
  • - La région autour de Glen Coe - 2 jours

Et 3 jours en “transition” pour faire la route entre les îles, pour couper le trajet.

Pendant notre préparation, on avait envisagé de monter encore plus au nord, jusqu’au Loch Torridon mais, après estimation, ça faisait beaucoup de route sur une courte période. On a donc laissé tomber. Idem pour le Loch Ness, mondialement connu mais qui n’a, apparemment, rien d’extraordinaire.

La saison idéale pour visiter l’Ecosse

Nous sommes partis du 31 Mai au 14 Juin et c’était parfait !  On a eu du soleil, avec des températures qui se situaient entre 20 et 25°C. On pu bouger et faire de la rando sans avoir trop chaud. Il y a tout de même eu une journée de pluie, UNE SEULE en tout et pour tout.

Dans votre programme, prévoyez tout de même des alternatives en cas de pluie. Armez-vous également d’un imperméable et de chaussures waterproof, si vous avez la motivation de rester en extérieur par tous les temps.

Qui dit juin, dit également hors-période scolaire. Le pied ! Certains jours, on se sentait complètement seul au monde. Certains endroits sont encore préservés des cars touristiques, c’est le cas pour l’île de Mull et ce sont nos meilleurs souvenirs de ce road-trip en Ecosse. On a tout de même rencontré quelques bus touristiques, surtout Skye. Vous voilà prévenus.

Réservez vos hôtels

Un conseil : mieux vaut s’y prendre à l’avance !

On a fait les réservations début janvier pour un voyage en juin et une bonne partie des meilleures adresses étaient déjà complètes ! Ce constat vaut particulièrement pour les îles, comme Mull et Skye, où l’offre d’hébergements est assez réduite par rapport à la demande.

Comme souvent, on a fait un combo Airbnb + Booking. Les hôtels avec un meilleur rapport qualité/prix étaient souvent des B&B, vous en verrez partout en Ecosse et le petit-déjeuner est inclus dans le prix.

Mention spéciale pour notre Airbnb sur l’île de Skye, une cabine toute mignonne et bien pensée, tout au bout de l’île avec vue sur la baie. C’est peut-être le seul endroit où l’on s’est senti vraiment “comme à la maison”. Budget : 1350€ pour 14 nuits.

Si ça peut vous aider, voici la liste de nos logements et les villes où ils se situent :

Lochside Guest House à Arrochar, dans le parc national du Loch Lomond & des Trossachs 
- Caorann B&B, sur l'île de Mull
- Sgiath House, Arisaig, sur notre route vers le ferry de Skye
The Cabin à Waternish, sur l'île de Skye
Allengrange B&B à Kinlochleven, non loin de Glen Coe

Réservez votre voiture

A moins de venir avec votre propre véhicule depuis la France, vous êtes obligés de louer une voiture sur place. Après avoir fouiné sur les différents comparateurs, on a fait une réservation auprès d’Europcar. Un prix intéressant et, surtout, la solution la plus pratique parce que leur agence de location se situe au sein de l’aéroport.

Comme on vous le disait dans nos conseils pour devenir un pro du road-trip, on a gagné une quarantaine d’euros sur notre voiture en Ecosse en payant en livre sterling (avec notre carte chouchoute Revolut, pour ne pas avoir de frais bancaires). N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil aux prix des voitures dans la monnaie locale et sur le site .UK, les prix peuvent différer. Budget : 290€ pour 15 jours de location.

Toutes les personnes qui ont visité le pays vous parleront des “single tracks”, une particularité écossaise. Conduire à gauche est déjà un challenge en soi, ajoutez à ça des routes où il y a tout juste assez de place pour une seule voiture et des “passing places” où vous devez vous garer dès que vous apercevez un véhicule en approche. Une conduite assez folklo, qui nécessite un certain pouvoir d’adaptation et d’agilité. Ce détail peut rendre les trajets laborieux et plus longs que les temps annoncés par le GPS. On a croisé des single tracks un peu partout, surtout sur les îles de Mull et Skye. Préparation psychologique !

La valise pour un road-trip en Ecosse

Comme dit plus haut, l’imperméable/coupe-vent est un indispensable de tout voyage en Ecosse, le temps peut être changeant. Une bonne paire de baskets et/ou de chaussures de randonnées vous permettront de faire de jolies balades, plus ou moins sportives.

Appliquez la méthode de l’oignon, alias la technique du multi-couches. Il peut faire un peu frais le matin ou en altitude, le combo coupe-vent + pull + t-shirt fonctionne bien. Vous pourrez retirer des couches au fil de la journée.

Pendant l’été, vous croiserez sans doute le chemin des midges. Des mini moucherons voraces qui rêvent de boire votre sang et ne se privent pas pour le faire. Ils sont présents surtout autour des points d’eau, ou en fin de journée. Si vous vous ne protégez pas, vous pourrez profiter de micro piqûres qui démangent bien comme il faut. L’huile essentielle de lavande ou de citronnelle peuvent aider à soulager les démangeaisons.

Le maillot de bain, en revanche, n’est pas obligatoire. Même quand il a fait 20/25°C, l’eau était tellement froide qu’on avait mal 😂

Durant tout votre séjour, essayez de réserver au moins un logement qui dispose d’une machine à laver. Vous pourrez ainsi laver votre linge en cours de route, ce qui permet de moins se charger et d’avoir une valise (presque) légère !

 

On souhaite une bonne préparation et un bon road-trip en Ecosse !

Découvrez notre road-trip en Ecosse, étape par étape

Rendez-vous prochainement pour suivre les étapes clés de notre road-trip en Ecosse, dans les Highlands :


Vous avez aimé ? Partagez cet article:



Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article, soyez le premier !

Découvrir d'autres articles