Logo lms Le Mâle Saint Le côté obscur du mâle.

Le Mâle saint en direct live des Open du Web

Open du web 1
À l'occasion des Open du Web, le Mâle saint a galopé jusqu'à Paris pour vous pondre un bel article en temps réel. Des geeks, de la pression et de la bonne humeur, découvrez notre live report de la journée ! 10h23 - Et voilà, c'est parti. Nous sommes le 15 Juin, l'équipe du Mâle saint se prépare à quitter Lille et sa douce contrée du Ch'Nord. Direction Paris et son Ecole Européenne des Métiers de l'Internet (EEMI, par soucis de rapidité), fondée par Jacques-Antoine GRANJON, Marc SIMONCINI et Xavier NIEL. Leurs noms sonnent familiers à votre oreille ? On peut comprendre pourquoi, ils sont respectivement les fondateurs de vente-privee.com, Meetic et Free. Rien que ça. En attendant que le Mâle saint arrive à destination, il vous laisse avec le dernier spot promotionnel de l'école. Au programme : du clash, les 3 fondateurs et monsieur Iggy Pop himself.

14h30 - Le Mâle saint est arrivé à bon port, il découvre les locaux de l'EEMI : la Bourse.

15h - Les dernières consignes sont délivrées aux participants, déjà installés derrière les écrans, prêts à vivre 3 heures de dur labeur et d'épuisement intellectuellement intensif. Le concours démarre, le compte à rebours est lancé ! 3 heures pour coder, webdesigner et référencer. On n'imagine même pas l'odeur de fauve qui va se dégager des 3 salles.

15h36 - Pendant que les participants se tuent à la tâche, le Mâle saint passe à la dégustation des boissons Border Line et leurs goûts étonnants :

- Cougar puritaine : mangue, citron vert & verveine - Tartuffe de de Monte-Carl : pamplemousse rose, myrtilles & menthe - Dandy : poire williams, rhubarbe & cannelle poivrée

15h50 - On ne rigole pas avec les épreuves de référencement, elles se font sur papier. À l'ancienne !

16h26 - En exclusivité mondiale (ou presque), un petit aperçu de l'interface des Open du Web. Il reste un peu plus d'1h30 avant la fin du concours, pas encore de crise d'épilepsie répertoriée.

16h32 - C'est ici que tout se passe : la salle du jury !

16h58 - Le Mâle saint quitte son perchoir et s'aventure sur le terrain. Vous voulez voir du neurone qui tourne, de la sueur et de la pression ?

Les Open du Web, c'est aussi l'occasion de rencontrer des recruteurs : Viadeo, Remix Job et La Fourchette.com entre autres.

17h08 - Plus qu'une petite heure pour arriver à bout de ces Open du Web !

18h - C'est fini ! Les participants peuvent enfin souffler. Le verdict tombe dans 1 heure, le temps de rencontrer les recruteurs et faire le plein d'énergie. De notre côté, on prend la poudre d'escampette pour aller chercher des vivres (= burgers).

19h - Photos de groupe, présentation des partenaires et de sponsors, les participants trépignent et finalement le verdict tombe :

  • 1er prix (Mac Book Air) : Marc Levy, grâce à son ses scores en SEO et administration système
  • 2ème prix (reflex Canon) : Samuel Bodin, étudiant à l'EEMI
  • 3ème prix (écran 27”) : Thomas H.
Merci à l'équipe du concours, pour nous avoir laissé jouer les parasites, et bravo aux gagnants et à tous à ses participants. On se voit à la 3ème édition des Open du Web (le 3 Décembre 2012, logiquement) !

Pour suivre le Mâle saint plus facilement, retrouvez-nous sur Facebook :)


Vous avez aimé ? Partagez cet article:



Les réactions

  • Ted Le 15 Jun 2012

    Excellent les enfants, prenez plein de photos !!! ;)

  • Ted Le 15 Jun 2012

    ça dégomme ton LIVE =)

    • Elise Le 15 Jun 2012

      Merci, à ton service ! Allez, retourne bosser maintenant :D

  • Arnaud Le 16 Jun 2012

    Bel article. On s'y croirait =).

    Vivement la prochaine édition!

Découvrir d'autres articles

Les Open du web, un concours où faire ses preuves de geek

On sort les confettis et les serpentins, l'équipe de Mâle saint est fière de vous annoncer son nouveau partenariat avec les Open du Web. Eh oui, pendant que certains se tournent les pouces au soleil, Arnaud s'est chargé d'hisser le blog au rang des partenaires média de l'évènement. Au côté de French Web, rien que ça. Du coup, on s'est...