Logo lms Le Mâle Saint Le côté obscur du mâle.

Le cloud gaming bientôt dans vos box

Nuage
Parlons cloud gaming. Pourquoi évoquer ce sujet ? C'est simple : un matin en déjeunant (encore la tête dans le pâte, si je peux me permettre), un des gus de la Matinale sur Canal + pond un petit topo intéressant sur le cloud gaming. Les yeux grands ouverts, la tête pleine de question, je m'empresse d’aller fouiller le net pour en savoir plus sur ce service. J’apprends alors que mi-Janvier, Bouygues Telecom présentait sa nouvelle BBOX Sensation. Mise à part une box pleine de promesses (niveau spécificités), Bouygues a annoncé son nouveau service de game clouding (justement).

Pour l’instant, aucun prix n’a filtré mais il faut savoir que SFR propose déjà un service similaire. En effet, depuis la sortie de sa dernière box, elle propose un accès complet à un catalogue d’une centaine de jeux pour un forfait à 9,99€. Ça peut nous donner une petite idée sur les prix que Bouygues pourrait proposer.

Mais... Le cloud gaming, c'est quoi ? Faisons simple et bien. Le cloud gaming est un service, il vous permet de jouer au dernier jeu vidéo sorti, sur votre télévision ou sur votre ordinateur. Pour l'instant, rien de transcendant, on est d'accord. La véritable révolution (extrapolons un peu), c'est que l'on peut jouer sans console ou sans configuration exceptionnelle sur son pc. Oui, je vous assure, c’est possible. Même une tablette pourrait (en principe) utiliser ce service.

Alleluia ? Non, Dieu n’y est pour rien. Le cloud gaming consiste à faire tourner les jeux sur un serveur distant et d’envoyer le rendu à l’internaute. En gros, ce sont des serveurs qui tournent avec une puissance de foufou où les jeux sont lancés et qui vous renvoient l’image - et seulement l’image. Ce rendu est émis vers votre box (comme celle de Bouygues) ou vers votre ordinateur. La configuration de votre machine n’entre plus en compte.

On note toutefois un petit bémol (ce serait trop beau sinon). Pour avoir l’image d’une bonne qualité et sans ralentissement, il est nécessaire d’avoir une bonne connexion (si j’ose dire) car le 10 Méga est obligatoire pour éviter d’avoir un service médiocre. Pour les lecteurs qui ont pour voisines des vaches, inutile de rêver, le 512k est comme qui dirait un peu trop faible. N'y voyez aucune critique, je préfère vous évitez de fausses joies.

Le service a donc tout pour plaire : finis les consoles et les jeux hors de prix, si vous n’étiez pas un geek, vous allez le devenir (rire satanique). Il ne reste plus qu'à attendre les jeux proposés sur la BBOX et à voir la qualité du service. Réponse dans quelques semaines !

Pour suivre le Mâle saint plus facilement, retrouvez-nous sur Facebook :)


Vous avez aimé ? Partagez cet article:



Les réactions

  • So Nakan Le 21 Feb 2012

    Merci !!! c'est bien expliqué !

Découvrir d'autres articles

Expérience web : dans le monde magique de Google

Après un mois d'absence (eh oui, exode du geek en masse oblige), le Mâle saint revient avec une nouvelle review consacrée à un mastodonte du web. Notre objectif ? Vous en envoyer plein les yeux. Comment ? Grâce aux projets fous de Google. Tout le monde connait ce géant des Internets (si ce n'est pas le cas : SHAME ON YOU, mais dans quel monde vivez-vous ?). En matière