Logo lms Le Mâle Saint Le côté obscur du mâle.

On y était... Rock en Seine 2014

Rock en seine 2014%20%281%29
Le Mâle saint revient sur l‘édition 2014 de Rock en Seine pour vous faire un rapide debrief de son expérience terrain. L’équipe a pris son courage à deux mains et s’est frayée un chemin parmi les hippies de Crystal Fighters, les fans old school de The Prodigy ou encore les extatiques de Die Antwoord.

Cette année, le festival fut « light » pour l’équipe. Deux jours sur trois. Mais quand même, il y avait du beau monde à ne pas louper.

Notre choix de vendredi

Antwoord die

Pegase, Wild Beasts, Crystal Fighters, Blondie, The Hives, Die Antwoord, Arctic Monkeys.

Ayant déjà vu la globalité des artistes en concert, sauf Blondie et Die Antwoord, nous allons nous focaliser sur ces derniers. Mais vu que Blondie est loin de nous avoir transcendés, ne serait-ce qu’un tout petit peu, on va tout de suite passer aux deux rigolos.

Qui n’a pas vu passer une photographie underground de Die Antwoord cet été sur son fil d’actu ? L’angoissant duo a en effet fait de nombreux festival et s’est arrêté à Rock en Seine pour un show mêlant sexe, brutalité et exaltation.

Ninja et Yo-Landi Vi$$er ont embarqué la Scène de la Cascade dans un rocambolesque chaos. Entre rap, techno et rave, la foule fut extatique jusqu’à la fin.

Le moins que l’on puisse dire c’est que le groupe intrigue, et qu’il n’a pas laissé la jeune mannequin Cara Delevingne indifférente. Cette dernière apparaîtra dans le clip « Ugly Boy » au côté de Marilyn Manson.

La bande-son de la journée :

I Fink U Freeky - Die Antwoord
Baby's On Fire - Die Antwoord
Do I Wanna Know - Arctic Monkeys
Try It Again - The Hives

Et... Le samedi !

The horrors music band

The Ghost Of A Saber Tooth Tiger, Lucius, Joey Bada$$, Flume, The Horrors.

Flume a été formidable sur la Scène de la Cascade. Une musique planante qui a tout de suite embarqué le public de Rock en Seine. On a tout de même vu avant la fin du set une migration accrue de festivaliers vers la Grande Scène, The Prodigy allait commencer. On est passé pour voir... Et on est reparti pour The Horrors. Sage décision.

Scène de l’Industrie – 23h. La pénombre montait doucement en crescendo lorsque l’iconique Faris Badwan apparaît sur scène. La foule fut instantanément emportée par leurs mélodies envoutantes, pendant que les morceaux s’enchainaient. Le dernier album « Luminous » (sorti en 2014), n’a pas été joué à outrance et le public a pu savourer quelques emblématiques morceaux du deuxième album « Primary Colours » (sortie en 2009). Le final sur I See You, de l’album « Skying », a définitivement saisi la foule qui a vécu cinq minutes de transe musicale.

La bande-son de la journée :

I See You - The Horrors
Death At The Chapel - The Horrors 


Vous avez aimé ? Partagez cet article:



Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article, soyez le premier !

Découvrir d'autres articles

5 morceaux pour bien préparer la venue de Yuksek à Lille

De passage à Lille le samedi 14 Avril (demain soir, vous suivez ?), j'espère que vous avez déjà réservé votre soirée pour Yuksek. Fierté nationale du moment, il passe en boucle à la radio, s'infiltre dans les spots TV, je n'ai même pas besoin de le présenter. Vous connaissez Extraball par coeur, Tonight est devenu l'hymne de votre vie ? Vous êtes au courant ...

Direction le CECU, le Centre Eurorégional des Cultures Urbaines

Amateurs de cultures urbaines, vous allez être aux anges. Le Mâle saint vous emmène au CECU (rien à voir avec la Sécurité Sociale), un lieu qui a pour vocation d'aider et accompagner les artistes issus du mouvement Hip Hop. Ouvert en Octobre dernier à Lille, on l'aime déjà pour ses évènements grand public et les moy...