Logo lms Le Mâle Saint Le côté obscur du mâle.

Objectif : devenir un pro du road-trip et partir à l'aventure

Pexels photo 297755
Envie de prendre la route et d’explorer de nouveaux coins, en France, en Europe et all around the world ? Découvrez nos conseils et astuces pour devenir le roi de l’organisation d’un voyage en mode road-trip !

Organiser un road-trip, c’est l’une de nos grandes passions. Si nous n’avons pas un voyage, un petit week-end, un city trip prévu dans les mois qui arrivent, nous sommes que dépression. Partir à la découverte de nouveaux horizons s’apparente à une bouffée d’oxygène dans le train-train quotidien et on a souvent (non, en fait, toujours) besoin d’avoir un projet de vacances en vue. Alors quand il s’agit de préparer le prochain road-trip, ô joie !

On a déjà eu l’occasion de vous raconter la préparation de notre premier road-trip en tant que tel, c’était en Irlande. Ensuite, on est parti sur les routes du Québec. Depuis, on a découvert l’Ecosse, avec un road-trip dans les Highlands sur lequel on reviendra dans une prochaine série d’articles. Ici, on voulait causer plus global et partager nos bons plans pour organiser votre road-trip tout en économisant quelques euros.

Pexels photo 799880

Tout d’abord, évacuons la grande question du road-trip : est-ce qu’une voiture est vraiment nécessaire ? La réponse est non. Vous n’avez pas le permis ? Ce détail ne devrait pas vous arrêter ! Il existe de nombreuses alternatives à la voiture et, en termes de prix, on s’y retrouve facilement. Des sites comme SoBus permettent de comparer le prix des bus, des trains et des co-voiturages à travers l’Europe, pour composer votre trajet sur-mesure et en optimisant votre budget transport. Points positifs : vous vous laissez conduire, aucun frais de stationnement !

Le conseil phare, le plus important, celui à garder en tête :

On s’y prend à l’avance !

S’y prendre tôt, c’est se donner du temps pour comparer les prix, choper les billets d’avion au bon moment, avoir le choix du logement, louer une voiture à un prix raisonnable. Si vous ne faites pas partie de la team des organisés, déléguez cette tâche à un pote au taquet et hyper carré. Tel un petit chien truffier, il saura vous dégoter le petit chalet trop mignon et le vol aller/retour grand luxe à prix rikiki.

Restez flexible

sur les dates, et peut-être aussi sur la destination !

Partir de samedi au samedi, c’est un peu old school à l’heure où les compagnies aériennes proposent des tarifs intéressants en semaine. On a souvent gagné 50 à 100€ en partant et revenant le jeudi par exemple. On utilise Google Flight et Skyscanner pour surveiller les prix. Si vous n’avez pas encore de destination fixe, considérez ça comme du pain béni ! Des sites comme Voyages Pirates proposent pleeeein de bons plans en continu, sautez sur votre coup de coeur à prix tout doux. Une fois que les billets d’avion sont réservés, PAUSE !

Pexels photo 209652

Pause lecture - plus précisément

C’est ici que tout se joue. A vous de dresser l’itinéraire de vos vacances. Pour nous aider, on commande généralement un guide sur le pays en question (on est des adeptes de Lonely Planet si ça peut vous aider) et on cherche des copaings qui l’ont déjà visité pour avoir leur ressenti. Typiquement pour l’Ecosse, on a préféré zapper le Loch Ness et s’épargner quelques kilomètres compte tenu des différents avis. On consulte également pas mal de blogs, pour sortir des sentiers battus et hauts lieux touristiques.

Cours de géographie

Une fois que vous avez tous ces outils en main : notez les différentes villes/principales attractions que vous aimeriez voir. Ensuite, direction Google Maps pour avoir un rendu réel des distances à parcourir. C’est à ce moment-là que vous allez peut-être devoir faire le deuil de certaines étapes de votre road-trip. Impossible de tout voir, de tout faire. Il vaut mieux se concentrer sur certaines zones et avoir le temps de profiter, que de courir partout sans avoir le temps de se reposer. Il existe des sites pour vous aider à construire votre road-trip, on avait utilisé pas mal Roadtrippers pour l’Irlande.

Votre maison d’un soir (voire plus si affinités)

Vu qu’on est du genre à aimer notre confort, cette étape ne s’adresse pas aux adeptes du camping sauvage et des nuits à la belle étoile. Lorsqu’on fait un road-trip, nos logements sont réservés à l’avance. Airbnb, Bed & Breakfast, hôtel, on avise selon les disponibilités. Dans des régions comme les Highlands en Ecosse, les logements partent trèèès vite. En réservant en Janvier pour un voyage en Juin, 50% des logements n’étaient déjà plus disponibles. A vous de voir si vous préférez changer de chambre tous les soirs ou de prendre un logement par zone et d’y rayonner pendant quelques jours. Nous, on préfère la seconde solution, elle permet de souffler un petit peu et de retrouver un semblant de chez soi.

Pour choisir le logement, on cherche toujours à proximité des attractions/villes notées lors de l’étape précédente. On cherche simultanément entre Booking et Airbnb pour avoir le meilleur rapport qualité/prix. Et, en général, c’est du moitié-moitié. N’oubliez pas de comparer avec d’autres sites de réservation quand il s’agit d’un hôtel, il y a moyen d’économiser quelques deniers en passant par le site officiel de l’hôtel ou par une autre plateforme. La fidélité, ça n’existe pas en matière de réservation de voyage, il faut prendre le meilleur de chacun.

Pexels photo 196666

Vient ensuite l’étape de la voiture

Vous vous en rendrez compte tout seul mais les prix fluctuent. Au Canada, on avait vu une différence de 100$ d’un jour à l’autre. Choisissez un loueur de voiture dont le nom vous est familier. On marche souvent avec Avis, Europcar, Sixt ou Hertz, mais on passe toujours par Kayak ou Rentalcars pour comparer les prix (souvent plus intéressants qu’en passant via le site officiel). Lisez bien les avis si vous comptez louer chez une compagnie que vous connaissez pas. De notre côté, on choisit toujours une société qui a son parc de voiture dans l’aéroport, pour éviter les galères de transport au retour. Si vous partez dans un pays hors zone euro, jetez un coup d’oeil aux prix des voitures dans la monnaie locale. En payant en livre sterling, on a gagné une quarantaine d’euros sur notre voiture en Ecosse.

Money money

On en parle constamment dans nos articles voyages, mais Revolut reste notre meilleure découverte de la décennie. Adieu les liasses de billets cachées entre deux slips et les frais bancaires exorbitants. Revolut propose une carte bancaire (physique et virtuelle) qui vous permet de régler partout dans le monde et qu’il est possible de recharger en temps réel. Les conversions se font toutes seules, à un taux intéressant, et vous avez vos dépenses en temps réel. Tout est expliqué sur leur site. Notre CB Revolut nous accompagne depuis notre week-end à Copenhague en Mai 2017 et elle ne nous a pas lâché d’une semelle, du Danemark au Canada, en passant par la République Tchèque et le Royaume-Uni.

Vous savez tout ! Et vous, quelles sont vos super techniques pour organiser vos vacances en mode road-trip ?

 

> Envie d'évasion et d'explorer de nouveaux horizons, proches (ou pas) de Lille ? > Découvrez toutes nos idées de voyage pour partir en vacances à la cool. 


Vous avez aimé ? Partagez cet article:



Les réactions

  • Les Ch'tis Trotteurs Le 29 Aug 2018

    Ah super pour vos petites astuces. Merci beaucoup ! :)
    On entends beaucoup parler de Mapstr, vous utilisez ? Nous, on est resté à Google Maps

Découvrir d'autres articles