Logo lms Le Mâle Saint Le côté obscur du mâle.

On a testé : le golf pour swinger sans préjugés

Golf2

Et si on arrêtait d’avoir des préjugés sur tout et n’importe quoi ? A l’occasion d’une chouette initiation au golf, on a envoyé valser tous les a priori que l’on avait à tort sur ce sport. Préparez votre déhanché, ça va swinger sur le green !


Avouez-le, vous avez tendance à considérer le golf comme un sport très élististe, réservé aux personnes qui possèdent un yacht et qui partent en vacances aux Seychelles tous les deux mois... De sacrés clichés qui ont la vie dure mais qui sont peut-être (un peu) vrai en France… A contrario, aux Etats-Unis et en Amérique du Sud, le golf est très populaire et beaucoup plus accessible qu’en Europe.

Il était plus que temps de dépoussiérer cette image de sport ultra sélectif… C’est dans cette optique que le Golf Blue Green nous a invité à une session découverte.

C’était la première fois qu’on maniait un club de golf. Il faut dire que nous avions quelques préjugés, sa pratique nous semblait bien compliquée et, on ne va pas vous mentir, il va falloir vous entraîner pour devenir le prochain Tiger Woods ! Pour nous apprendre les rudiments du golf et nous guider de green en green, on a eu la chance d’être coaché par Gery Watine, un ancien champion International de golf.

Dans le cadre verdoyant du Golf Blue Green de Bellefontaine (près de Paris - Blue Green dispose également d’un golf dans la métropole lilloise), on a donc pu s’initier au golf en plusieurs étapes.

Du practice au green

Golf1

Le practice

Accompagné de notre coach, nous nous dirigeons tout d’abord vers le practice, un terrain permet d’améliorer votre swing  - ou si vous êtes comme nous, d’essayer d’envoyer la balle à plus de 10 mètres. Il nous aura fallu une trentaine de minutes pour commencer à prendre la main mais... Tiger, nous voilà ! Au final, le coup n’est pas bien compliqué. On va tout de même devoir encore s'entraîner quelques (dizaines) heures pour réussir à maîtriser notre swing.

Le putting-green

Le putting-green, késako ? C’est comme un parcours de mini-golf sans obstacles, où le gazon est tondu à ras et qui sert d’entraînement avant de passer sur le green. On change de club, car oui : chaque partie du parcours se joue avec un nouveau club - les professionnels jouent avec une dizaine de modèles différents, voire bien plus. On prend donc notre putter (le club pour le putting-green) et on essaie de mettre la balle dans le trou. A vrai dire, c’est plus facile à dire qu’à faire… Mais après quelques tentatives, VICTOIRE, c’est dans le trou.

Le green

Prochaine et dernière étape : le green, pour faire un vrai parcours de golf. Comme nous avons l’air doué (ou pas), Gery nous emmène sur un circuit à faire en  “par 3” :  pour être dans les clous, il faut mettre la balle dans le trou en trois coups. Vous êtes pro quand vous réussissez à le faire en deux coups… Ce qui ne risque pas d’arriver demain la veille pour nous, puisqu’on l’a fait en cinq. D’après Gery, ce n’est pas trop mal pour des débutants mais on va devoir attendre quelques années pour croiser Tiger sur le green.

Le golf, à (re)tenter ?

Golf4

Notre verdict sur cet après-midi passé au golf ? On a adoré ! Contre toutes attentes, c’est une pratique accessible, même pour des néophytes comme nous. On a apprécié le décor et le calme qui va avec. Si vous êtes à la recherche d’un sport tranquille et pas trop physique, foncez, le golf est certainement fait pour vous. Par contre, il faudra se montrer patient : le golf demande une certaine technique, ne comptez pas avoir un coup parfait en quelques heures. C’est d’ailleurs cette technicité qui le rend très addictif ! D’après les conseils de Gery, il faut une année d’entraînement pour devenir totalement autonome.

Dernier point et pas des moindres : le prix. Comme on le disait plus haut, le golf est sujet à de nombreux préjugés, le plus connu d’entre eux : c’est un sport qui coûte cher. Eh bien, oui et non. Oui, il faudra débourser entre 75 et 100€ par mois selon la formule choisie. Mais quand on y réfléchit, ce n’est pas beaucoup plus cher qu’une salle de sport.

Le bon plan à connaître : si vous avez entre 18 et 39 ans, une réduction de -30% est applicable sur les golfs Blue Green (pour les lillois, le Golf Blue Green Lille Métropole, à Ronchin). Pour info, une demi-série (6 clubs) est compris dans le package de la formule complète. Tout le détail des prix est disponible sur le site officiel du golf.

Et si vous voulez simplement essayer le practice, c’est tout à fait possible. Il suffit de venir avec votre club (adapté au practice) et d'acheter des seaux de balles (4€ le seau, 10,50€ les 3 seaux).

> Envie de vous remettre en forme ou de tester de nouveaux sports ? Découvrez tous nos tests !

Golf3

Découvrir d'autres articles